Un jeu d’orgue pour le cinéma
Article mis en ligne le 19 mars 2017
dernière modification le 23 octobre 2020

par admin_elemac
Imprimer logo imprimer

Petite présentation de la Lanbox, boitier fort sympathique pour piloter les projecteurs

Le problème des consoles d’éclairage est leur fort encombrement et leur faible mobilité.

Il y a pas mal d’années, j’avais acheté ce boitier qui a plusieurs intérêts :

 interface graphique.
 Jusqu’à 6 univers DMX.
 Artnet
 multiple connexions, ordinateur, clavier midi.
 des entrées et sorties numérique et analogique.
 connexion SMPTE (synchro musique, motion control).
 une fois programmé, peut "tourner" tout seul (effets de fond, découvertes, télé, feux...).
 liaison ethernet, usb, wifi, courant porteur....

 possibilité de mettre plusieurs ordinateurs sur les gros décors.
 un module de face assez pratique (contrôleur midi).
 petit utilitaire palm wifi (pratique en prélight).
 programmation illimitée (500 séries de 100 pas !!!).
 réglage des courbes, patch...

 une belle bibliothèque de projecteurs asservis (le complément ici)
 synchronisable avec des logiciels de modélisation lumière.

Pour créer un 2 eme univers (new interface dans windows-interface)
attribuer IP différente sur 2 ème boitier.
Créer une fixture sur 2eme univers pour pouvoir configurer UDP (tools-global setting)

Désactiver fixture sur tous les calques 2ème univers.
Créer calques identiques et verrouiller sur 2ème univers.

Config UDP Lanbox 1

Config UDP Lanbox 2

Feuille patch 2 ème univers 513-1024

Il y a peu, je me suis enfin décidé à le mettre en boite pour éviter les manœuvres qui fragilisent les contacts et empêchent de bouger rapidement.

Une petite valise étanche (grille nécessaire pour la chaleur) intègre :
 La lanbox
 un hub wifi (antennes déportée à l’extérieur)
 un récepteur midi (antennes déportée à l’extérieur) trouvé chez les bricoleurs géniaux interfaceZ.
 un module courant porteur
 les diverses connexions dans des capots de prises étanches "customisés".

Une autre valise (modèle de DJ Gémini trouvé sur Ebay à 40 €) :

Qui se sépare en deux morceaux

Dans le capot :


 un ordi "militarisé" (bien pour les nuits humides) panasonic cf29 fixé avec des petites pattes.
 pavé numérique pour rentrer rapidement des valeurs.
 une souris optique et son tapis "amovible.
 un module courant porteur.

Dans la base :


 Un clavier midi peavey 1600x indispensable pour faire des effets en live à la face. (modif pour fonctionner sans la batterie interne, le composant ici... Merci Michel pour le tuyau)
 un émetteur midi (toujours inteface Z) switchable en direct si problème.
 un retour vidéo (trouvé pas cher et franchement correct dans... une station service).
 un récepteur vidéo (l’émetteur peut se mettre sur le combo, la caméra...).

Dans les accessoires :
 un booster splitter DMX [1]
(souvent nécessaire selon les blocs et pour pouvoir faire plusieurs départ DMX)
 un Demux DMX->0-10V à 8 voies pour piloter monotube dimmable ou autre appareil en 0-10v.
 Quelques cables DMX 5 et 3 Broches, Bretelles, adaptateur.

On a fait quelques trucs sympas avec ce jeu :

voiture travelling sur l’autoroute (piloté d’une autre voiture en wifi)

pilotage d’un mur de svoboda (regarder à partir de la 3ème minute)

gros décors avec plusieurs postes

les asservis en plus


David Lynch - Gucci by Gucci
envoyé par ulfablabla. - Futurs lauréats du Sundance.

Notes :

[1Le booster et le splitter se trouve chez LTA, petite boite qui vends les cartes à mettre en boitier

LTA 18 Rue Picolo 95210 Saint Gratien - 01 34 12 32 40

Sur l’usage des talkies -- notez cet article
Sondage CLM : impact professionnel "covid" -- notez cet article
Accès directs -- notez cet article
Covid 19 - Essai de Protocole sanitaire Electros/machinos -- notez cet article
Nextcloud, Chat, Jitsi et autres - Tuto -- notez cet article
Sondage jeux de lumière "nomade". -- notez cet article
La domination au travail est beaucoup plus dure qu’avant... -- notez cet article
Un jeu d’orgue pour le cinéma -- notez cet article
Tableurs Heures, Liste Elec et divers.. -- notez cet article
Sur la confidentialité des tournages... -- notez cet article