Les lobbies à l’assaut de la meilleure prise du monde.JPEG
Article mis en ligne le 25 juillet 2010
dernière modification le 5 avril 2016

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Il semble qu’une nouvelle offensive pour essayer d’imposer le standard P17 fasse son apparition dans le cinéma.

Autant ce format est utilisé en évènementiel et théâtre depuis quelques années (encore que...), autant son utilisation en tournage cinématographique pose plusieurs questions.

Montage démontage beaucoup plus fréquents, durée de vie, branchements à chaud, qualité de fabrication, résistance aux UV (la prise maréchale est chargée en fibres)...

Le fil pilote, argument initial pour imposer ce nouveau format (et éviter les arcs), impose un changement de TOUS LES CABLES EXISTANTS afin d’avoir un 4ème (mono 63) ou 6ème (Tri 32, 63, 125...) conducteur. Une très bonne opération pour les lobbies industriels mais avec des conséquences écologiques catastrophiques (voir ce qu’il en est en chine...).

Quand est apparue cette prise, tout le monde ne s’est pas entendu sur l’utilisation d’une phase ou d’un neutre pour le fil pilote, des électriciens ont eu quelques expériences malheureuses en branchant des lignes d’un loueur sur le groupe d’un autre. Croyez qu’un court-circuit franc en 125A, ça réveille l’intérieur de la prise et les oreilles du malchanceux.

La Maréchale n’est pas toujours facile à verrouiller mais c’est une promenade à côté de la P17 qui demande autant d’effort au démontage, voir impossible seul (63, 125 sur prolong...).

Dans sa conception, on peut douter de la pérennité de la qualité de connexion. En environnement difficile, les micro aspérités des fiches retiennent des micro poussières qui peuvent rendre la prise absolument indémontable.

En cas de chauffe, les deux parties se soudent littéralement obligeant des interventions beaucoup plus lourdes qu’un simple changement d’une des prises.

Quand la prise maréchal est apparue, tout le monde a été soulagé de voir la Martin Lunel disparaitre, la voici qui tente son retour, dissimulée dans une coque en plastique.

Enfin, refuser un produit qui n’amène qu’une vraie régression technique ne signifie pas nécessairement se mettre en conflit avec les réseaux d’implantation qui ne sont souvent que de simples exécutants... Aussi chargées historiquement et affectivement soient les relations avec eux...

Les arguments de "Norme" ou de "Décrets" ne doivent en aucun cas supprimer le discernement des utilisateurs, il convient également à ces utilisateurs de ne pas sous-estimer leur pouvoir de contrer ces lobbies, à condition de s’y mettre à plusieurs.

A débattre, suivre et faire suivre...

Yvan

Ps : pour la petite histoire, je me suis retrouvé par hasard, lors d’un mariage, assis en face d’un responsable de projet de cette prise chez le principal constructeur français ; inutile de dire que nous avons trouvé un sujet de discussion...

Un 6K sur une prise peut-être un peu fatiguée...

Forum
Répondre à cet article
Un jeu d’orgue pour le cinéma -- notez cet article
Tableurs Heures, Liste Elec et divers.. -- notez cet article
Sur la confidentialité des tournages... -- notez cet article
Travail : peut-on résister aux injonctions paradoxales sans péter un boulon ? -- notez cet article
Projecteurs Leds "passe-partout" -- notez cet article
60% des films publicitaires français sont délocalisés -- notez cet article
Expression, unité, auto-censure et récupération. -- notez cet article
Appel à contribution Projet open LED -- notez cet article
De l’usage de la nouvelle convention collective du 19 janvier 2012… -- notez cet article
Lytro changed photography. Now can it get anyone to care ? -- notez cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57