Le Cantar-H2O
Article mis en ligne le 7 octobre 2010
dernière modification le 2 décembre 2013

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Une pile à combustible dans le Cantar, c’est chose faite. Notre département R & D vient d’adapter et de tester avec succès une pile à combustible portable et miniaturisée qui va pouvoir remplacer les accumulateurs classiques.
Un scientifique du CNRS, Vladimir Lysenko, chargé de recherche à l’Institut des nanotechnologies de Lyon, a apporté une nouvelle solution au stockage de l’hydrogène par l’utilisation du silicium (à ne pas confondre avec le polonium de Litvinenko).

En réduisant ce matériau à l’état de poudre nanométrique, les atomes de silicium se lient à ceux de l’hydrogène pendant le processus de réduction en poudre, il suffit alors de quelques gouttes d’une solution aqueuse pour libérer l’hydrogène.

Le moteur de l’accumulateur et son réservoir sont dissociés. La pile à combustible est intégrée dans le Cantar-H2O, tandis que le réservoir, à gauche, est amovible et remplaçable. De petite taille, intégré dans les antiques mais solides blocs batterie d’Aaton, il pourra être rechargé aisément grâce à une mini station service qui sera fournie en location chez DCA. L’ancien bloc batterie de droite sert à récupérer l’eau produite par réaction chimique (voir le schéma de principe de la pile à combustible). Prenez garde de ne pas obstruer le trou d’arrivée d’air à côté du volume du casque, au risque de voir la pile cesser de fonctionner.

L’autonomie du Cantar-H2O ainsi équipé d’une pile à combustible est impressionnante, 69 heures de tournage avant de remplacer la cartouche.

Dans le milieu cinéma, il est certain qu’en voyant cette poudre blanche, réalisateurs et comédiens vont devenir des "Cantar addicted" !

La conscience citoyenne de notre Ingénieur développement, toujours soucieux d’aller jusqu’au bout de l’analyse, l’a expérimenté pour son propre compte. Résultat : une sinusite fulgurante. Rien de grave, le résidu n’est autre que de la silice, un matériau non polluant, et non toxique, sur lequel il est si bon de se prélasser l’été en bord de mer.

Cette nouvelle énergie propre permet enfin au Cantar-H2O de revendiquer le fameux label écologique de la Japan Environment Association, sésame obligatoire pour pénétrer le marché nippon.

Et grâce à l’éco-vignette 2008, pour l’achat d’un Cantar-H2O, l’Etat, dans sa grande générosité, devrait rembourser à l’occasion de la semaine du développement durable du 1er au 7 avril, les 700 euros de surcoût de la pile à combustible.

A cet effet, cliquez ici pour visiter le site du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire.


flèche Sur le web : http://www.dcaudiovisuel.com/news_i...
Forum
Répondre à cet article
Un jeu d’orgue pour le cinéma -- notez cet article
Tableurs Heures, Liste Elec et divers.. -- notez cet article
Sur la confidentialité des tournages... -- notez cet article
Travail : peut-on résister aux injonctions paradoxales sans péter un boulon ? -- notez cet article
Projecteurs Leds "passe-partout" -- notez cet article
60% des films publicitaires français sont délocalisés -- notez cet article
Expression, unité, auto-censure et récupération. -- notez cet article
Appel à contribution Projet open LED -- notez cet article
De l’usage de la nouvelle convention collective du 19 janvier 2012… -- notez cet article
Lytro changed photography. Now can it get anyone to care ? -- notez cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57