Le rapport 2012 de la cour des comptes sur l’intermittence du spectacle
Article mis en ligne le 14 février 2012

par Webmestre
Imprimer logo imprimer

Le rapport 2012 est accessible ici

Un autre document très instructif pour constater "l’explosion" du nombre d’intermittent entre 1987 et 1995

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de l’intermittence

Petite réflexion sur la démarche culturelle du moment, avec quelques extraits du meilleurs des mondes d’Aldous Huxley parut en... 1932...

- Ce n’est pas seulement l’art qui est incompatible avec la stabilité. Il y a aussi la science. La vérité est une menace, et la science est un danger public. Nous sommes obligés de la tenir soigneusement enchainée et muselée. (...) Elle nous a donné l’équilibre le plus stable de l’histoire. Mais nous ne pouvons pas permettre à la science de défaire ce qu’elle a accompli. Voila pourquoi nous limitons avec tant de soins le champ de ses recherches. Nous ne lui permettons de s’occuper que des problèmes les plus immédiats du moment. Toutes les autres recherches sont soigneusement découragées."

Pas d’effort excessif de l’esprit ni des muscles. Sept heures et demie d’un travail léger, nullement épuisant, et ensuite la ration de soma, les sports, la copulation sans restriction, et le Cinéma Sentant.
...

- Shakespeare est interdit parce qu’il est vieux. Ici, nous n’avons pas l’emploi des vieilles choses.
- Même si elles sont belles ?
- Surtout si elles sont belles. La beauté attire, et nous ne voulons pas que l’on soit attiré par les vieilles choses. Nous voulons qu’on aime les neuves.
- Mais les neuves sont si stupides, si affreuses ! Ces spectacles, où il n’y a rien que des hélicoptères volant de tous cotés, et où l’on ressent les gens qui s’embrassent !
Des boucs et des singes !

.....

-On ne peut demander qu’à un Epsilon de faire des sacrifices d’Epsilon, pour la bonne raison que pour lui, ce ne sont pas des sacrifices : c’est la ligne de moindre résistance.

Son conditionnement a posé des rails sur lesquels il lui faut marcher. Il ne peut s’en empêcher ; il est fatalement prédestiné.

-Le monde est stable à présent. Les gens sont heureux ; ils obtiennent ce qu’ils veulent, et ils ne veulent jamais ce qu’ils ne peuvent obtenir. (...) Ils sont conditionnés de telle sorte que, pratiquement, ils ne peuvent s’empêcher de se conduire comme ils le doivent. Et si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma.

Il nous faut choisir entre le bonheur et ce que l’on appelait autrefois le grand art. Nous avons sacrifié le grand art. Nous avons à la place le Cinéma Sentant et l’orgue à parfums.
- Mais ils n’ont aucun sens !
- Ils représentent pour le spectateur un tas de sensations agréables. (...) Cela exige l’habileté la plus énorme. Nous fabriquons des voitures avec le minimum d’acier, et des oeuvres d’art avec pratiquement rien d’autre que de la sensation pure.
.......

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • Regime_intermittents_spectacle2012.pdf
  • 315.6 ko / PDF
  • noec34.pdf
  • 500.2 ko / PDF
Forum
Répondre à cet article
Un jeu d’orgue pour le cinéma -- notez cet article
Tableurs Heures, Liste Elec et divers.. -- notez cet article
Sur la confidentialité des tournages... -- notez cet article
Travail : peut-on résister aux injonctions paradoxales sans péter un boulon ? -- notez cet article
Projecteurs Leds "passe-partout" -- notez cet article
60% des films publicitaires français sont délocalisés -- notez cet article
Expression, unité, auto-censure et récupération. -- notez cet article
Appel à contribution Projet open LED -- notez cet article
De l’usage de la nouvelle convention collective du 19 janvier 2012… -- notez cet article
Lytro changed photography. Now can it get anyone to care ? -- notez cet article

Prochainement

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57